Regards sur : LA CHAPELLE DU BOIS DES FAULX

separateur3

Stéphanie CAPELLE

Visite Virtuelle LA CHAPELLE DU BOIS DES FAULX

Comme à chaque fois, la promenade photographique que nous réalisons dans les communes du Grand Evreux Agglomération est une découverte pour beaucoup d’entre nous. Nous cherchons toujours à être plus près de l’environnement et de ses habitants. Il faut nous imprégner plus encore, afin d’être sûr de ne rien rater et aiguiser notre regard au maximum. L’exercice sera d’autant plus réussi que le résultat sera étonnant. Les prises de vues sont en général réalisées à tout moment de la journée et de l’année, apportant ainsi de la diversité et des regards parfois inattendus. Le moment de la sélection en est toujours un travail de joie et de surprises.

Pour beaucoup d’entre nous, les reportages et cette quête d’images sont très souvent une réelle découverte. La démarche en elle même reste pourtant simple, mais il y a un devoir de réussite. Nous avons une incitation supplémentaire à nous promener dans des lieux où nous n’aurions pas forcément envie d’aller.

Lorsque l’on va à La Chapelle du Bois des Faulx, on est frappé par le calme qui y règne. On est presque gêné d’arpenter les petites rues de peur de déranger. Ici un chien aboie, là une chèvre s’approche, ailleurs un cheval nous regarde passer. Nous avons l’impression que les gens vivent au ralenti en profitant de cet écrin. L’agriculteur dans son champ près du cimetière, l’employé communal sur le terrain de foot nous regardent d’un œil bienveillant. Il suffit d’un signe pour que la communication s’installe. Bien sûr parfois l’étonnement est là! La Chapelle du Bois des Faulx nous a agréablement étonné, beaucoup d’entre nous avaient déjà eu l’occasion d’y « passer », mais pas d’y chercher « ses trésors ». En quittant cette route venant d’Evreux, on découvre un village  boisé et vallonné. Les maisons nichées dans la verdure ont toutes un cachet chargé d’histoire, petite ou grande. Oui, c’est la quiétude…

Chaque photographie reflète soit le côté bucolique, avec des paysages de carte postale, soit des témoignages de l’histoire mais aussi des éléments insolites. Bien que les sensibilités des photographes soient différentes, il en ressort souvent de l’humanité. Cette exposition présente 79 photographies sur les 360 retenues par 29 auteurs de l’association. Elle ne reflète néanmoins qu’une partie des photos réalisées.

Cet exercice en commun continue de fédérer notre groupe, chacun ayant la fierté de montrer sa vision des choses. Cette démarche et cette manifestation finale ont été possibles grâce à l’aide de la municipalité et de ses habitants, du Grand Evreux Agglomération et de l’Office de Tourisme du Grand Evreux. La promenade à travers notre communauté d’Agglo peut continuer, nous serons toujours fiers d’en montrer les trésors et la beauté.

logo-lcdbdf

separateur3

 

separateur3

Les commentaires sont fermés